Il était un délice…

… La tarte PAVLOVA

Pour ceux qui ne connaissent pas, j’ai envie de dire… DOMMAGE !

Ca commence par une belle histoire. Celle d’un chef, amoureux d’une étoile… Anna PAVLOVA

Célèbre danseuse russe ; la plus grande ballerine de l’histoire (rien que ça !).

En 1926, elle est à Wellington (Nouvelle Zélande pour les ignorants…), et séjourne dans un hôtel dont le chef est émerveillé par la grâce et la beauté de la demoiselle, dont le péché mignon est : la meringue.

Soucieux de la surprendre et de la ravir, le chef lui crée un dessert, rien que pour elle. Une tarte, dont le fond ne serait pas une vulgaire pâte. Il voulait de la douceur, de la légèreté, du rêve… Il lui créa un nuage… qui portera son nom : la tarte PAVLOVA ! Un fond de tarte qui n’est autre qu’une meringue géante, craquante et moelleuse, garnie de chantilly et recouverte de fruits frais…

Je pourrais te la raconter façon PETIT RENAUD, je vais tenter de te la faire façon RAGUENEAU, pâtissier des poètes…

Battez pour qu’ils soient mousseux,

Le blanc de 4 beaux œufs.

Incorporez, à cette neige qui monte,

Telle une pluie de diamants,

Quelques 200 grammes de sucre blanc,

Faisant de cet appareil, un conte…

… bon fini les conneries, la pâtisserie, c’est de la poésie, mais pas que…

ob_0828b2335e4700b14fbf3d02b3978778_pavlova-002

D’abord, il te faut :

  • 4 blancs d’œufs
  • 200 g sucre en poudre
  • 1 càs de maïzena
  • Extrait de vanille
  • 20 cl creme liquide (très froide)
  • 1 càs de sucre glace

Des fruits (idéal fraises ou fruits rouge, mais tu peux mettre tout ce qui te plaît en fait, et autant que tu veux tant que ça tient dessus…)

1/ tu montes les blancs en neige. Dès que ça commence à prendre, tu verses doucement, en pluie, le sucre pour « serrer » tes blancs (ça doit devenir brillant et bien ferme). Tu ajoutes un peu de vanille, la maïzena et tu « brasses » avec une maryse, pas question de mélanger comme un sagouin c’est le secret !!!

2/ tu mets sur une plaque avec papier sulfu (fait sans et on va se marrer). Et tu façonnes comme un gros nid (fond plus creux), imagine que tu vas remplir de chantilly après… Fais ça avec une cuillère à soupe c’est facile.

3/ au four : 110° pendant 1 h 20. Une fois fini, tu ouvres la porte du four et tu laisses refroidir dedans.

Voilà, le plus dur est fait…

4/ Quand c’est froid, tu prépares ta chantilly (très peu sucrée, la meringue et les fruits ça suffit). Et tu l’étale amoureusement dans ta meringue.

5/ Tu mets les fruits, autant que possible…

Maintenant tu peux pleurer…

Pour deux raisons : soit tu t’es ratée… soit t’as réussi…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s